Jolie Môme

Musique & paroles: Léo Ferré - 1960

T’ es toute nue
Sous ton pull.
Y a la rue
Qu’ est maboule,
Jolie môme.
T’ as ton cœur
À ton cou
Et l’ bonheur
Par en d’ssous,
Jolie môme.
T’ as l’ rimmel
Qui fout l’ camp,
C’est l’ dégel
Des amants,
Jolie môme.
Ta prairie,
Ça sent bon,
Fais-en don
Aux amis,
Jolie môme.


T’es qu’un' fleur du printemps
Qui s’ fout d’ l’heure et du temps,
T’ es qu’un' rose éclatée
Que l’on pose à côté,
Jolie môme.
T’ es qu’un brin  de soleil
Dans l’ chagrin du réveil.
T’ es qu’un' vamp qu’on éteint
Comme un' lampe au matin,
Jolie môme.

Tes baisers
Sont pointus
Comme un ac-
cent aigu,
Jolie môme.
Tes p’tits seins
Sont du jour,
À la coque,
À l’amour,
Jolie môme.
Ta barrière
De frou-frou,
faut s’ la faire,
Mais c’est doux
jolie môme.
Ta violette
Est l’ violon
Qu’on violente
Et c’est bon,
Jolie môme.


T’es qu’un' fleur de pass'-temps
Qui s’ fout d’ l’heure et du temps.
T’ es qu’une étoile d’amour
Qu’on entoile aux beaux jours,
jolie môme.
T’ es qu’un point sur les "i"
Du chagrin de la vie,
Et qu’un' chose de la vie
Qu’on arros', qu’on oublie,
Jolie môme.

T’ as qu’un' paire
De mirett's
Au poker
Des conquêt's,
Jolie môme.
T’ as qu’une rim'
Au bonheur
Faut qu’ ça rim'
Ou qu’ ça pleur',
Jolie môme.
T’as qu’une sourc'
Au milieu
Qu' éclabousse
Du « Bon Dieu »,
Jolie môme.
T’ as qu’une port'
En voile blanc
Que l’on pouss'
En chantant,
Jolie môme.


T’ es qu’une pauv’ petite fleur
Qu’on guimauve et qui meurt.
T’ es qu'une femme à r’passer
Quand son âme est froissée,
jolie môme.
T’ es qu’un' feuille de l’automne
Qu’on effeuill' monotone.
T’ es qu’une joie en allée,
Viens chez moi la r’trouver,
Jolie môme.


T’ es toute nue
Sous ton pull,
Y a la rue
Qu’est maboule,
Jolie môme !... (jolie môme)